Staffeur ornemaniste

Sous le nom de staffeur ornemaniste se cachent en fait plusieurs métiers différents, mais ayant tous en commun le fait d'employer le plâtre et la filasse.



Catégories :

Métier du bâtiment

Page(s) en rapport avec ce sujet :

  • Le CAP Staffeur Ornemaniste. Information sur cette formation et diplome... (source : studya)
  • Le staffeur ornemaniste réalise et assure la pose d'éléments de décoration en staff dans des constructions neuves ou anciennes quand il s'agit de ... (source : cidj)
  • La châpe coiffe le moule souple pour éviter sa déformation AUTRES TECHNIQUES DE MOULAGE : *moulage à la volée... sur : www. editions-eyrolles. com *moulage... 4 min - (source : youtube)

Sous le nom de staffeur ornemaniste se cachent en fait plusieurs métiers différents, mais ayant tous en commun le fait d'employer le plâtre et la filasse (liant végétal).

Le plus commun est celui qui consiste à créer des objets de décoration d'intérieur ou d'extérieur comme les rosaces, les pilastres, les corniches, les coupoles (Val d'Europe), les plafonds à caissons (Musée d'orsay[1]), les plafonds décoratifs ou de simples plaques de plâtre armé de filasse, ainsi qu'à les poser. Il y a par conséquent des ouvriers à l'atelier et d'autres qui sont spécialisés dans la pose (ce sont rarement les mêmes).


Le staffeur peut aussi reproduire des objets comme des statues (il y a par exemple un atelier de staffeur au musée du Louvre), reproduire ou restaurer tout ou partie d'ornements (musée des monuments français[2]), réaliser des prototypes (il y a un atelier de staff au style peugeot vélisy et renault guyancourt), fabriquer des décors pour les animations télévisuelles. Pour le cinéma :les techniques et procédés du staff ont du évoluer avec la venue de nouveaux matériaux tels que les résines et les silicones (la MSF et YVAN HART testent au quotidien les nouveaux produits au studio). confectionner des modèles ouvragés par modelage ou taillage (chapiteau corinthien, corniches etc), mouler des modèles vivants grâce à l'alginat, patiner les moulages en plâtre (voir à moulage"en plâtre")...

Staffeurornemaniste.png

Technique

Pour obtenir une corniche qui puisse être posée 

Le staffeur va en premier lieu découper dans une plaque de zinc (1) le profil inverse qu'aura la corniche, il noiera le zinc dans du plâtre (2) pour l'empêcher de se déformer. Par la suite, sur une plaque de marbre, il créera un «traîneau» de bois (3-4) qu'il maintiendra avec "polochons de plâtres et de filasses (5). Une fois le traîneau sec, il versera du plâtre devant et le poussera (6), ce qui mettra le plâtre en forme. Une fois fini on obtient un moule (7). le moule sec, on l'enduit de «barbotine» pour empêcher le plâtre de coller, et on le «staff», ce qui veut dire qu'on trempe la brosse à staffer (8) dans le plâtre liquide, et d'un geste de la main, on projette le plâtre sur le moule; une fois la première couche finie on placera une couche de filasse, et par-dessus une autre couche de plâtre avec un couteau à enduire (9) ou d'un riflard (10)  ; les surplus seront retirés. Il ne reste plus qu'a démouler l'épreuve ainsi qu'à recommencer au n°7.

Il réalise aussi des pilastres, des rosaces, des soubassements, des statues, des vasques avec des techniques différentes.

Le moule peut aussi être réalisé par une prise d'empreinte avec une résine spéciale sur un modèle existant pour une reconstitution comme une copie conforme (travaux de rénovation, mais également réalisation de copies d'œuvres d'art).

Notes et références

  1. Musée d'orsay
  2. Musée des monuments français

Recherche sur Amazon (livres) :



Principaux mots-clés de cette page : plâtre - musée - staffeur - filasse - corniches - moule - plaques - atelier - staff - techniques - modèles - fois - couche - commun - objets - rosaces - pilastres - plafonds - orsay - reproduire -

Ce texte est issu de l'encyclopédie Wikipedia. Vous pouvez consulter sa version originale dans cette encyclopédie à l'adresse http://fr.wikipedia.org/wiki/Staffeur_ornemaniste.
Voir la liste des contributeurs.
La version présentée ici à été extraite depuis cette source le 15/12/2010.
Ce texte est disponible sous les termes de la licence de documentation libre GNU (GFDL).
La liste des définitions proposées en tête de page est une sélection parmi les résultats obtenus à l'aide de la commande "define:" de Google.
Cette page fait partie du projet Wikibis.
Accueil Recherche Aller au contenuDébut page
ContactContact ImprimerImprimer liens d'évitement et raccourcis clavierAccessibilité
Aller au menu